Pourquoi j’ai décidé de reprendre les études

 

Coucou tout le monde,

Aujourd’hui je vais vous parler du comment et du pourquoi de ma reprise d’études vu que l’on me le demande souvent.

Tout d’abord, je tiens à préciser que non je retourne pas à l’université de manière présentielle.

J’ai un boulot à temps plein que j’aime beaucoup et 3 enfants, donc j’ai besoin de garder mon travail et mon salaire.

*****

COMMENT J’AI DECIDÉ DE REPRENDRE MES ETUDES ET COMMENT JE M’Y SUIS PRISE

Commençons donc par le commencement…

Il y a 11 ans de cela, j’obtenais mon BTS Assistante de Direction (qui n’existe plus par ce nom aujourd’hui mais c’est assistant de manager je crois) avec une super moyenne de 13/20 (oui oui j’étais fière de moi  😆 ). Mais à la fin de ma première année, j’ai senti que je voulais autre chose.

Je me suis donc inscrite en Licence d’Histoire. Le seul hic, je n’étais plus prioritaire et devais donc déposer plusieurs dossiers qui seraient alors étudier dans les universités demandées (j’en ai demandé que 2 : l’Université de Versailles Saint-Quentin et la Sorbonne). J’avais très peur qu’aucune de deux ne m’accepte.

Durant les vacances de Pâques, je reçois une réponse favorable de la Sorbonne. Ce fut la danse de la joie et une grande fierté de la part de mon papi. Une université avec tant de prestige, j’étais aux anges.

Mais étant également prise à l’UVSQ, j’ai choisi celle qui était plus proche de chez moi, donc celle de Versailles. Mais qui était très bien également, seuls les programmes changent en fait.

J’ai attaqué le premier semestre avec beaucoup d’entrain, je m’en sortais vraiment très très bien puis pour des conneries de gamine de 20 ans, chagrin d’amour énorme, j’ai tout arrêté. Bon à l’époque je bossais déjà au Mc Do depuis 2 ans, mais pour ne pas perdre de temps à ne rien faire de ma vie (car ce n’est pas du tout mon délire), j’ai augmenté mon contrat tout en faisant des missions d’intérim en tant qu’AD en attendant d’avoir un vrai poste.

Puis, en prenant de l’âge, je me suis vraiment rendue compte de ma connerie. Je regrettais tellement d’avoir arrêté ces études qui me passionnaient tellement!! On est con quand on est jeune, c’est vraiment le cas de le dire!

Et cette année, après 10 ans carrière en tant qu’assistante de direction et 3 enfants, je me suis sortie les doigts des fesses et je me suis lancée dans ce projet foufou : reprendre mes études à 31 ans.

Alors oui, je reprends l’université, 3 ans de licence et certainement un master qui suivra (on verra comment je bosse), mais le tout en enseignement à distance.

J’ai mis du temps pour trouver ce que je voulais. Enfin, il n’y avait pas trop de choix on va dire mais il fallait que je compare chacun des choix que j’avais. Je me suis rendue sur le site de la FIED (Fédération Interuniversitaire de l’Enseignement à Distance) pour chercher. Ce site va vite s’étoffer je pense, et c’est vraiment une chance d’avoir cette opportunité de l’enseignement à distance.

Je n’ai trouvé que 4 universités enseignant l’Histoire à distance et mon choix s’est porté sur celle de Besançon qui a un Centre de Téléenseignement Universitaire. J’aimais aussi beaucoup le programme proposé par celles de Rennes et Nanterre mais les inscriptions étaient closes depuis mars et je voulais absolument une rentrée pour cette année.

Les cours seront uniquement en ligne, des devoirs facultatifs seront à rendre mais qui compteront pour les partiels, donc clairement, je les ferai tous ou je ferais en sorte d’en faire au maximum. Et les partiels, auront lieu également, comme pour le présentiel. Je n’aurais qu’à me rendre sur le CTU, à Besançon, pour les passer, une semaine en janvier et une en mai.

Pour ce qui est du côté financier, cela ne coûte pas beaucoup plus cher que du présentiel: on paye aussi les frais administratifs et les frais pédagogiques. Pour être transparente, j’ai payé 456€ pour la première année, donc le semestre 1 et le semestre 2 en choisissant les unités d’enseignement.

Bien sûr, tout ceci est hors de mon temps de travail au bureau, je prendrai donc des jours de congés pour aller passer mes partiels et je bosserais mes cours le soir, une fois que les minis seront au lit et le week-end. Ca va être une nouvelle organisation à définir.

Donc me voilà, à quelques heures où je rédige ce billet, à commencer une nouvelle page de ma vie, une nouvelle année universitaire à 31 ans, avec un boulot à temps plein et 3 enfants à m’occuper, mon chez moi et mon homme. Heureusement que je n’aime pas ne rien faire hein!!

*****

POURQUOI AVOIR REPRIS LES ETUDES

Comme je le disais plus haut, c’est avec grand regret que j’avais arrêté cette licence.

L’Histoire est pour moi une réelle passion, j’adore ça. Je suis éblouie lorsque je vois notre évolution, ce qui s’est passé, les civilisations précédentes et j’en passe. Je ne sais même pas expliqué ce que je ressens pour ce domaine. C’est juste FASCINANT pour moi!

Entre nous, ce n’est pas pour rien que notre voyage de noces se passera dans un pays rempli d’histoires fascinantes et des nombreuses richesses qu’elles lui ont apporté.

J’ai pour objectif 2 choses: soit devenir Professeur des Ecoles soit travailler dans le patrimoine national ou la restauration des jolies choses que nous possédons dans notre pays ou ailleurs.

Après cette licence, (mais ça ça dépendra de plusieurs critères: enseignement à distance par exemple) je choisirai donc ma voie qui pour le moment est bien plus axée vers l’enseignement car j’ai toujours aimé ça et durant longtemps c’est ce que je voulais faire.

Pour info, je sais que je peux passer le concours de Professeur des Ecoles car j’ai une dérogation avec 3 enfants, mais ça ne m’intéresse pas le moins du monde. La licence je la veux pour MOI et ensuite pour l’enseignement et je ne m’imagine pas enseigner sans avoir une théorie de l’enseignement avant (donc master enseignement). La théorie vaut autant que la pratique pour moi, c’est très important. C’est pour cela que je ne me suis jamais intéressée à l’alternance.

Puis, j’aime trop apprendre, c’est essentiel à ma vie, si je n’apprends plus, je me sens vide, et m’ennuie.

*****

Bref, tout ça demande beaucoup d’investissements j’en suis carrément consciente, mais je suis très épaulée, par mon mari, mes enfants mais aussi mes parents, amies et collègues (pour celles qui savent). Je vais me donner à fond pour rendre fiers ceux que j’aime et moi-même par la même occasion.

Nous sommes en 2018 et nous avons la chance immense de ne pas rester cloisonné dans un seul et même métier toute notre vie, alors pourquoi pas se lancer et changer pour de nouveaux défis, de nouvelles choses?

Car soyons honnête, j’adore mon métier d’Assistante de Direction, en tout cas, sur le poste sur lequel je suis, je l’adore vraiment, mais je ne m’imagine pas toute ma vie faire ce boulot. Donc je veux changer, partir sur des choses qui me passionnent : l’Histoire, l’enseignement.

A très vite ♥

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maman de Maeva, Nathan et Lucas, je partage ici mes petits moments de mère et femme parfois un peu dépassée par la vie.
Un petit mot fait toujours plaisir.
Merci d’être m’avoir lu ♥

Commentaires sur Facebook

Commentaires sur Facebook

Mademoiselle Mam'

Maman de Maeva, Nathan et Lucas, je partage ici mes petits moments de mère et femme parfois un peu dépassée par la vie. Un petit mot fait toujours plaisir. Merci d'être m'avoir lu ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Facebook

By laeti
Top