Mes enfants rapprochés

Il y a 3 ans maintenant, j’ai fait un choix, nous avons fait un choix: nous voulons des enfants d’âges rapprochés.

J’ai arrêté la pilule un certain 18 décembre 2011, Maeva avait alors 8 mois et 11 jours. Très petite oui, mais c’est ce que nous voulions.

Je suis tombée enceinte le 29 janvier, donc très rapidement au contraire de Maeva pour qui j’avais mis 4 mois (oui je sais c’est aussi très rapide mais tu sais bien que quand l’on veut un enfant, déjà un mois c’est long…).

Me premiers tests étaient tous négatis mais au fond de moi je savais que j’étais enceinte et j’en ai fait un quatrième le 16 février, il y a donc presque 3 ans, le jour de mes 25 ans, et là il fut enfin positif.

Nous avons décidé de tout de suite le dire à Maeva, de cette façon elle pouvait comprendre rapidement les changements qui allaient s’opérer, notamment dans ma poussée ventrale (ça n’existe pas ? m’en fiche!). Elle a participé aux échographies avec nous et tous les soirs, elle tenait à faire un bisous et une caresse à mon ventre et disait bonne nuit à son petit frère. Elle était si petite mais comprenait déjà beaucoup de choses?

Nathan est né quand Maeva avait 18 mois. Lorsqu’elle est venue le lendemain (j’ai accouché à 19h) pour faire la rencontre de son petit frère, j’était totalement inexistante, il n’y avait que lui qui comptait. C’était sublime à voir.

J’avais fait ce choix de rapprochement et ça ne m’avait jamais perturbé pendant ma grossesse, enfin dans le sens où je me posais pas de question sur l’organisation que j’allais devoir mettre en place.Avec le recul, j’ai trouvé que ce fût très facile à gérer lorsque Nathan était encore une crevette (ou pas, si vous saviez son poids et sa taille à la naissance^^).

Ca a commencé à se corser lorsqu’il a eu 18 mois. Forcément car il entrait dans la période de rébellion donc ça n’était pas simple avec une puce de 3 ans qui commençait à se rebeller aussi.

Maeva faisait une bêtise, Nathan faisait la même derrière. Nathan commençait à lever la main, j’ai mis le Ola de suite mais aujourd’hui, à 27 mois cette manie est toujours là. Je pense que la crèche n’aide pas mais bon.

Je ne vais pas mentir, ce n’est pas évident tous les jours. Mais il ne se passe pas un jour où je ne regrette pas le choix d’avoir des loulous de 18 mois d’écart et si c’était à refaire, je le referais de suite.

La tendresse, l’amour qu’ils se portent me combe de bonheur. Ils sont la lumière qui chaque jour me guide franchement. Ils ont rempli mon coeur c’est juste un truc de fou et de les voir si proches, si aimant l’un envers l’autre c’est le résultat de toute ma vie je crois.

Ils se disputent bien évidemment, mais 2 secondes après c’est oublié et c’est calins, pardon, bisous etc…

Nous les élevons comme des jumeaux, jumeaux que je rêvais d’avoir étant ado (enfin surtout Jumelles).

Dès que Nathan n’est pas là, tu peux être sûre que Maeva le demandera et vice-versa et lorsque le matin je n’ai pas le temps de faire un dernier coucou à Maeva au travers de la fenêtre de sa classe, Nathan finit en larmes car il veut la voir, alors tant pis, j’y vais et on fait un dernier coucou.

Ce sont mes bébés, mes amours, mes étincelles et je refais tout pareil si je devais.

Nathan avait 2 jours. A la maternité.
Nathan avait 2 jours. A la maternité.

10609612_290717271111578_2631047831059439945_n 10483985_297651383751500_6962757589071471821_n

Loulou qui console Maeva après son opération.
Loulou qui console Maeva après son opération.

10303971_321078514742120_755733905393013109_n 10644336_342158875967417_8709000123990945568_o

signa1

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maman de Maeva, Nathan et Lucas, je partage ici mes petits moments de mère et femme parfois un peu dépassée par la vie.
Un petit mot fait toujours plaisir.
Merci d’être m’avoir lu ♥

Commentaires sur Facebook

Commentaires sur Facebook

Mademoiselle Mam'

Maman de Maeva, Nathan et Lucas, je partage ici mes petits moments de mère et femme parfois un peu dépassée par la vie. Un petit mot fait toujours plaisir. Merci d'être m'avoir lu ♥

2 pensées sur “Mes enfants rapprochés

  • 12 janvier 2016 à 22 h 07 min
    Permalink

    Ils sont très beaux tes enfants. Tu es courageuse car personnellement je ne me sens pas capable d’avoir des enfants rapprochés. Cela me semble trop difficile. J’aurais peur de ne pas savoir gérer, de ne pas faire bien, de ne pas avoir assez de temps pour l’un ou pour l’autre. Tu vois ce que je veux dire ? Faut que mes enfants aient entre 3 et 4 ans d’écart. Après si je (re)tombe enceinte et que ça fait 2 ans voire moins d’écart je ferais avec lol.

    Répondre
    • Mademoiselle Mam'
      13 janvier 2016 à 12 h 16 min
      Permalink

      Merci pour eux 🙂 Ce n’est pas si difficile car finalement on reste dans le bain. Il y a une petite période où les 2 se rebellent mais ça ne dure pas. Tu vois pour le coup j’ai peur de l’écart entre mes deux premiers et le dernier qui arrive. Ca me semble bien plus compliqué niveau organisation

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Facebook

By laeti
Top